Print this page
Published in Reliquie
Read 577 times

«L'honneur rendu aux saintes images  est une "vénération respectueuse”, non une adoration qui ne convient qu'à Dieu seul. Le culte de la religion ne s'adresse pas aux images en elles-mêmes comme des réalités, mais les regarde sous leur aspect propre d'images qui nous conduisent à Dieu incarné. Or le mouvement qui s'adresse à l'image en tant que telle ne s'arrête pas à elle, mais tend à la réalité dont elle est l'image (Catéchisme de l'Eglise catholique, 2131-2132)

«Les reliques nous conduisent à Dieu lui-même: en effet c'est Lui qui, par la force de sa grâce, donne à des êtres fragiles le courage d'être ses témoins devant le monde. En nous invitant à vénérer les restes mortels des martyrs et des saints, l'Eglise n'oublie pas qu'il s'agit de pauvres ossements humains, mais d'ossements qui appartenaient à des personnes visitées par la puissance transcendante de Dieu. Les reliques des saints sont des traces de la présence invisible mais réelle qui illumine les ténèbres du monde, manifestant que le règne de Dieu est au-dedans de nous(Benoît XVI, Discours aux jeunes en la Journée  Mondial de la Jeunesse, Cologne, 18 août 2005)

Le Reliquie nella Chiesa Autenticità e Conservazione

La Postulation Générale a pour tâche de veiller sur les reliques des bienheureux et des saints appartenant à l'Ordre.

Pour demander les reliques

  1. Il revient à la Postulation Générale d'estimer les demandes reçues et d'accorder les reliques, accompagnées d'un certificat d'authenticité scellé du sceau de la Postulation elle-même.
  2. Toute demande doit parvenir à la Postulation sous forme de carte avec en-tête, signée par l'official responsable et frappée de son sceau. La demande doit être accompagnée d'un “nihil obstat” original de l'Ordinaire du lieu. Les demandes faites pas téléphone, par e-mail ou par fax ne sont pas prises en considération.
  3. Normalement ne sont acceptées que les demandes émanant de curés ou de supérieurs de communautés religieuses.   Il faut qu'y soit précisé que la demande des reliques est destinée à la vénération publique des fidèles; de même, la ville, le lieu où se trouve l'église ou la chapelle publique où les reliques seront offertes à la vénération des fidèles doit être clairement indiqué.
  4. Les demandes de laïcs (même  de séminaristes), celles de collectionneurs de reliques, ne sont pas prises en considération, excepté dans des cas tout à fait exceptionnels, ni celles de “collectionneurs de reliques”. Seule une demande de reliques d'un saint ou d'un bienheureux bien particulier peut être satisfaite.
  5. Les demandes sont acceptées pour des lieux où il existe déjà un culte, ou bien où l'on souhaite en faire grandir la dévotion (par exemple dans le cadre d'un programme de formation de la catéchèse, à l'occasion de l'exposition d'une nouvelle image du saint ou du bienheureux, d'un pèlerinage, etc...)

Pour la consécration d'autels on peut faire la demande de reliques “insignes”, que la Postulation examinera au cas par cas.  Elle devra toujours être accompagnée du "nihil obstat" de  l'Ordinaire du lieu, en précisant pour quelle église est faite une telle demande.


A)  Pour demander des reliques, remplir le formulaire que l’on peut trouver sur ce lien

B) La relique, si la demande est acceptée, sera envoyée ou remise personnellement, uniquement après la réception de l’original de la lettre de l’évêque par la Postulation Générale. L'adresse est la suivante:

Postulazione Generale OCD, Corso d'Italia 38, 00198 Roma.

Last modified on jeudi, 15 mars 2018 15:43

L'utilizzo dei cookie concorre al buon funzionamento di questo sito e favorisce il miglioramento dei servizi offerti all'utente. L'accesso ai contenuti del sito e l'utilizzo dei servizi implica accettazione dell'utilizzo dei cookie.